Focus Travaux

Le ministère du Développement durable a émis un certain nombre de propositions pour faciliter l’accessibilité des commerces. Ainsi, la mise aux normes doit intervenir dès l’entrée du magasin.

Par exemple :

  • Une porte vitrée doit permettre de voir l’intérieur du commerce, et doit être « signalée » afin de ne pas créer un obstacle pour les personnes à déficience visuelle.
  • L’ouverture doit être pratique grâce à une grande barre saisissable par tous.
  • Aucune grille ou essuie-pieds ne doit bloquer la roue d’un fauteuil roulant ou la canne d’un aveugle.
  • La largeur du passage doit être d’au moins 0,83 m pour une porte simple ou à double battant (« passage utile »), etc.

S’agissant de l’intérieur du magasin :

  • Les produits courants doivent se trouver entre 0,90 m et 1,30 m de hauteur.
  • Aucun obstacle au sol ne doit gêner la circulation, etc.

Les indications du ministère concernent également : les cabines d’essayage, les escaliers, l’éclairage, les caisses, les toilettes, etc.

Quels conseils pour bien anticiper les travaux ?

Élément important de la loi du 11 février 2005 : la notion de chaîne de déplacement. Tous les piétons y compris les personnes handicapées ou à mobilité réduite doivent pouvoir se déplacer en toute sécurité et en toute accessibilité, quelles que soient les circonstances, mêmes en cas de travaux.

Cela signifie :

  • Garantir la continuité de la chaîne de déplacement.
  • Garantir un accès facile au bâtiment durant les travaux.
  • Garantir la circulation et les déplacements dans les bâtiments.
  • Garantir l'utilisation des équipements.

Pendant les travaux, votre artisan Handibat sera particulièrement vigilant sur :

  • L’identification des éléments qui sont sources de danger pour les occupants et/ou utilisateurs (notamment via une signalétique simple et adaptée aussi bien en extérieur qu'en intérieur pour alerter la population).
  • La sécurisation de la partie du bâtiment qui peut être occupée pendant les travaux, le placement éventuel de barrières de sécurité, etc…
  • Le rangement du chantier pour assurer la sécurité de chacun et si nécessaire, la mise en place d’une cabane de chantier.